Fiafi Tsy ampy azy ny fihainoana isan-kerinandro

I Norosoa dia kristiana renim-pianakavina , manan- janaka  06 avy aoamin’ny Fiangonana Advantista avy ao Ankadirano, nanolo- tena izy ho mpanatitra tatitry ny fihainoana aty amin’ny Tobim- pamatsiana aty Sambava .Ka tamin’ny fandalovany teto amin’ny Tobim- pamatsiana no
nanambarany ny vokatry ny fihainoana ny Tenin’Andriamanitra   teo anivon’ny Fiangonana teo amin’ny fianan-tokanatranony .Nambarany fa vao haingana izy no nidirany am- piangonana. Anisan’ny ny nahatamana azy tao am- piangonanasy ny mahafaly azy indrindra dia ny fanarahana ny fihainoana. Araka ny faniriany dia satriny ho tanterahina isan’ andro ny fihainoana , tsy ampy azy ny fihainoana indray mandeha isan- kerinandro. Ny FIAFI no nahatonga azy ho tia ny tenin’ Andriamaniitra ary nampitombo ny fahalalany momba ny Saoratra Masina.Tamin’ny fanarahan’ izy mianakavy mihaino ny FIAFI no nahatsapany fa lasa natanjaka sy tsy narary intsony ny zanany iray izay osaosa. Amin’izao dia efa vita Batisa izy sy ireo zanany 04 ary
voataonany hanaraka azy nivavaka  ihany koa ny vadiny ary efa nanolo- tena ihany koa ka efa vita Batisa koa. Raha fehezina dia i Norosoa no Lydia Malagasy voalaza ao amin’ny Asa 16 :11-15. Tatitra voaray  ny 21 Janoary 2013 lasa teo.

Norosoa dia kristiana renim-pianakavina , manan- janaka 06 avy aoamin’ny Fiangonana Advantista avy ao Ankadirano

F C B H Madagascar Weekly session is far from being called enough!

Norosoa is a Christian mother of six children; she belongs to the 7th Day Adventist church at Ankadirano, an outskirt village in Sambava. She has volunteered to bring  their FCBH monthly report. Recently, in the last report she shared with us her testimony. She has become a church attendee recently and the reason which keeps on her doing this, is the FCBH session. According to her, she wishes to attend the session as often as possible, maybe every day or more. The FCBH sessions led her to love the word of God and what’s more it increases her request to know much deeper God’s Holy Scripture. She reported that since then her family is free from diseases, and they become healthy specially one of her children who was relatively weak. The good news, she has been baptized with her four children and not only are some of her children but her dear husband is drawn to join them for the Saturday morning service as well. In short, Norosoa is the Malagasy Lydia, told in Acts 16:11-15. This story was reported on January 21, 2013.

Norosoa FCBH reporter to the Bible Depot of Sambava

Alahadin’ny Baiboly

Ny Alahady 10 Febroary 2013 no fankalazana ny Alahadin’ny Baiboly manerana ny Nosy koa manentana ny kristianina tsy ankanavaka ny Fikambanana Mampiely Baiboly Malagasy mba samy hahatsiaro hitondra izany am-bavaka, ary manentana ihany koa amin’ny fanohanana ny asa fampielezana ny Baiboly amin’ny alalàn’ny rakitra ho an’ny Baiboly sy ny fanomezana alahadin’ny Baiboly

Alahady 10 Febroary 2013 : Alahadin'ny Baiboly

Programme Bon Samaritain Pour Enfants,

MADAGASCAR   (Janv -2013)

Programme Bon Samaritain Pour Enfants,

Formation Initiales des Formateurs

La Société Biblique Malgache a hébergé  la Formation Initiale du Programme pour Enfants , du 16 au 18 Janvier dernier avec l’encadrement spécial de Mme Konstanse Raen, initiateur du programme et actuellement consultant au sein de l’Alliance Biblique Universelle .  Trente  participants, dont quelque membres du personnel et des bénévoles de la Société Biblique, ainsi que des représentants du Département  Education Luthérienne et de l’Eglise Réformée ont bénéficié de cette formation.

Chants, sketch et jeux

Clain, un bébévole venant de Toliara (Sud) pratique les leçons apprises

Un aperçu général du programme Bon Samaritain fût donné au début de la formation pour donner suite à des moments d’apprentissage unique en son genre, puisque tous les participants se sont tous mis dans la peau d’un enfant de neuf à quatorze ans. Chants, sketch bibliques , jeux mouvementés  ont tenu les participants en éveil pendant ces trois jours. Tous ont reconnu avoir passé « un bon moment » et devait admettre qu’ils étaient fatigués à l’issue de la formation à cause  des mouvements et les jeux. De plus, la salle de formation  a été spécialement décorée par les bénévoles pour donner une ambiance enfantin.

Cette méthode se fait à l’aide des outils conçus spécialement pour les enfants,  dont une boîte à image (flipchart) qui va aider les enfants à s’exprimer et à participer activement, le cahier/ livret qui sera distribué à  chaque enfant lui permettant de cristalliser ce qu’il a appris pendant la session et d’avoir une fierté personnelle de posséder un cahier spécial avec ses propres écritures et dessins. Notons que, vu le niveau de vie du public cible, ce livret pourrait être le seul livret appartenant à ces enfants vulnérables. Enfin, un manuel de formation, destiné aux formateurs, aidera enseignants et éducateurs à mener  leur travail à bien .  Les participants ont reçu un exemplaire de chaque matériel.

Application par groupe

Créature faite à l’image de son Créateur

L’objectif de ce programme est surtout de rehausser l’estime de soi de chaque enfant en tant que créature faite à l’image de son Créateur et ensuite de lui inculquer les comportements responsables pour se protéger contre le VIH  et l’aider à devenir pair éducateur envers les enfants de son âge. Notons que, l’idée de créer ce programme pour enfant a germé en Ouganda en 2008  à cause du nombre des orphelins du SIDA qui n’a cessé d’augmenter.  Depuis, le programme est utilisé au sein des écoles confessionnelles et non-confessionnelles, ainsi que dans les écoles du Dimanche dans quelques pays d’Afrique avec des résultats encourageant.

La coordonatrice du projet, Lalaina Rajoanasitera, avec l’aide des bénévoles et des staffs qui ont participé à cette formation , est en train de préparer une formation pour les enseignants de l’école luthérienne à Antsirabe courant du mois de Février.

Photo de groupe avec les membre du Conseil d’Administration de la SBM

La Mission Norvégienne qui a financé la production des matériels  (15000 livrets pour enfant, 1500 Boîte à image, 1500 manuels de formation) est prête à soutenir la Société pour la production du livret pour parents ou tuteur, pour compléter la gamme des outils Bon Samaritain pour enfants. Pour la Gloire de Dieu.

La Société Biblique Malgache

Janvier 2013